top of page
  • Photo du rédacteurJeancy Ngoy

Visite des inspecteurs au centre d'hébergement En vrac, par le Ministre de la formation professionnelle Antoinette kipulu, dans le cadre des préparatifs de la session ordinaire qui vont bon train

✍️Par la Rédaction




Plus qu'une inspection, c'était pratiquement un aurevoir la visite qu'a effectué ce samedi 1 er juin 2024 la ministre de la Formation Professionnelle et Métiers, Antoinette kipulu kabenga aux inspecteurs commis à la composition de l'Examen National de Fin d'Études Professionnelles ENFEP, quatrième édition internés pour 20 jours au Centre d'hébergement En vrac dans la Commune de Mont ngafula.


Aussitôt arrivée, elle a visité tous les postes de composition : du dispacth des questions à l'impression des items en passant par la rédaction, la saisie, le collationnement, la lecture par les IGA et la validation.



Elle s'est assurée que les préparatifs de la session ordinaire prévue du 1er au 4 juillet prochain se passaient dans les bonnes conditions.

Ainsi, elle a appelé tout le monde à la discipline et au sérieux.

Aussi, a-t-elle encouragé chacun d'expert à donner le meilleur de lui-même pour que ces épreuves en voie de se pérenniser soient une réussite d'autant plus que le taux de participation cette année a crevé le plafond soit 37000 apprenants de plus de 180 filières.


Puis, Antoinette kipulu kabenga s'est adressé aux inspectrurs en leur demandant de poursuivre sans relâche les réformes introduites.

Elle en a profité pour épingler quelques unes des réalisations accomplies à absolument capitaliser pour un secteur de formation professionnelle avec une identité propre.


Comme on devait s'y attendre, c'etait une opportunité pour elle de remercier les uns et les autres pour le travail abattu ensemble.

Ce qui lui a valu des acclamations de ses interlocuteurs qui reconnaissent le rôle déterminant qu'elle a joué pour le rayonnement du Ministère de la Formation Professionnelle et Métiers, socle du développement dans beaucoup de pays à travers le monde.



C'est au rythme des chants d'aurevoir que Antoinette kipulu kabenga a quitté le lieu, émue mais convaincue d'avoir bien joué sa partition dans la construction d'un système de formation professionnelle cohérent, efficace et adapté à la quête de l'adéquation Formation-Emploi tant souhaité en République Démocratique du Congo.



1 vue0 commentaire

留言


bottom of page