top of page
  • Photo du rédacteurJeancy Ngoy

RDC : Le PM du Congo-Brazzaville Anatole Collinet Makoso félicite le Gouvernement Sama Lukonde



Par Jeancy Ngoy


Le Premier Jean-Michel, Sama Lukonde, a reçu  ce samedi 29 juillet 2023, à la Primature, son homologue de la République du Congo, Anatole Collinet Makoso, qui est venu représenter le Président Denis Sassou Ngouesso aux 9èmes Jeux de la Francophonie, qui ont été lancés le 28 juillet dans la soirée, par le Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Cette rencontre de deux chefs de Gouvernement des pays amis, a non seulement tourné autour des jeux de la Francophonie mais aussi et surtout autour des relations de coopération qui ont toujours existé entre les deux pays.

S'exprimant devant la presse, le Premier Ministre Brazzavillois a commencé par féliciter les autorités de la République démocratique du Congo, notamment le Président Félix Antoine Tshisekedi et le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde pour la réussite de l'organisation de la 9ème édition des jeux de la francophonie qui sont à ses yeux un succès total. Anatole Collinet Makoso a par ailleurs réitéré la détermination de son pays à toujours privilégier les relations de coopération entre Kinshasa et Brazzaville, deux pays voisins condamnés à vivre ensemble. Il a annoncé les différents domaines de coopération économique qui seront bénéfiques pour les peuples de deux pays.


"Nous nous sommes retrouvés. J'ai eu l'honneur d'être reçu par le Premier Ministre avec qui nous avons célébré le succès de ces 9ème Jeux de la Francophonie organisés hier avec beaucoup d'émotion, beaucoup d'énergie, la cérémonie d'ouverture riche en couleur. J'ai tenu à traduire la satisfaction de la délégation congolaise et adresser mes félicitations au Gouvernement de la République Démocratique du Congo, au Premier Ministre qui a été à la manœuvre, bien entendu et à son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi qui a coordonné toute cette activité de grande importance, pour notre jeunesse, de grande importance pour le continent, parce que c'est un exemple que nous donnons au reste du monde que nous sommes, nous aussi, capable d'organiser des grands événements de cette taille et les réussir. 

Nous avons aussi célébré la convergence des vues entre nos deux Chefs d'État pour leur engagement aux côtés de leurs peuples, pour apporter des solutions aux problèmes de notre population et le travail que nous avons en commun. Nous sommes tous deux pays au programme, nous sommes tous deux pays qui font face à des grands défis pour le développement du continent, pour l'émergence de nos pays respectifs, pour la satisfaction des besoins vitaux de notre population. Nous avons échangé autour de toutes ces questions, et aussi sur les défis environnementaux. Nous organisons bientôt le sommet des trois bassins et l'expertise, l'expérience de la RDC sont sollicitées parce que, la RDC c'est l'un des poumons des fameux trois Bassins et plutôt du Bassin du Congo. Le grand poumon c'est la RDC. L'expertise c'est la RDC. Vous avez un expert ici et j'ai sollicité que le Premier Ministre nous le mette à disposition pour notre expert du climat pour que nous essayions de travailler sur ces questions. Enfin, on se réjouit de l'étroitesse de nos relations. Comme vous le savez, les deux Congo sont un même peuple, la République Démocratique du Congo et la République du Congo sont unies par des liens séculaires que rien ne peut séparer en dehors du fleuve qui nous sert de passerelle, donc qui ne sépare même pas, mais qui nous relie davantage", a dit le Premier Ministre Brazavillois Anatole Collinet Makoso


De son côté, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a salué la présence à Kinshasa de son homologue du Congo-Brazzaville. Il a martelé sur le fait que les deux pays ont tout intérêt à se préserver mutuellement dans l'intérêt supérieur des populations.

" D'abord, je voudrais ici remercier le Premier Ministre pour cette visite qui est un prolongement au fait de sa représentation de son Excellence Monsieur le Président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso à ces 9ème Jeux de la Francophonie où il participe effectivement avec une forte délégation. Hier, nous avons été ensemble à l'ouverture. Nous avons choisi d'avoir ce moment de rencontre ce matin à la suite d'une autre rencontre que nous avions déjà eue. Cette fois-là, à Brazzaville où j'avais été si chaleureusement accueilli et pour faire suite aux échanges que nous avions déjà eus. Nous avons effectivement les mêmes réalités. Nous avons dit, c'est le même peuple, les mêmes langues et actuellement les mêmes défis, tant du point de vue économique, que les défis de nos attentes, de nos populations, aux questions environnementales. Nous avons dit que nous sommes interdépendants à plusieurs égards que nous avons intérêt à nous préserver des uns des autres à tout point de vue que ça soit sécuritaire et même sur des défis énergétiques qui sont les nôtres, parce que nous avons ces questions que nous avons lancées avec les deux Chefs d'État sur la question des amitiés qui doivent se poursuivre. Donc, ce sont des débats que nous avions déjà, que nous continuons et que nous allons continuer à avoir dans l'intérêt de nos deux populations, mais, pour l'heure ici, c'était d'abord de parler de ces 9ème jeux, de leur participation et surtout l'occasion de ne manquer de se retrouver comme ces deux pays frères, comme on le dit, sont les plus proches, ou les plus proches du monde qui sont séparés que par le fleuve. Donc, c'était essentiellement ça. Nous avons eu avec nous à nos côtés nos ministres respectifs, notamment la communication, nous étions aussi avec notre ministre du numérique du côté République Démocratique du Congo et donc bien-sûr à leur niveau aussi des échanges qui vont se poursuivre. Des informations supplémentaires qui pourront vous être données ", a ajouté le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde

Cette rencontre entre le Premier ministre de la République démocratique du Congo et son homologue du Congo-Brazzaville prouve à suffisance de l'existence des relations diplomatiques de bon voisinage de deux pays condamnés naturellement à vivre ensemble et à privilégier la paix et la sécurité.


50 vues0 commentaire

Comments


bottom of page