top of page
  • Photo du rédacteurBobo Bolia Trésor null

Projet d'électrification de la ville de Kananga : BCECO et ANSER mettent le point sur les i




✍️Par Félix MULUMBA KALEMBA depuis Kananga




Un protocole d'accord est signé lundi 14 août dernier, entre le Bureau Central de Coordination (BCECO) et l'Agence Nationale d'électrification et des services énergétiques en milieu rural et périurbain (ANSER).


Selon les sources officielles, cet accord est dans le cadre de la Construction d'une Centrale Hydroélectrique sur les chutes "Mbombo", rivière Lulua dans la Province du Kasaï-Central, afin d'électrifier la ville de Kananga.

D'après le Coordonnateur d'ANSER dans la région du Kasaï qui s'est confié à notre rédaction ce mardi 15 août 2023, le BCECO a mobilisé les moyens financiers et ANSER va assurer la Coordination technique du Projet, jusqu'à la désignation de l'exploitant final.


Damien TWAMBILANGANE ajoute que les coûts de ces travaux sont évalués à plus au moins 45 millions de dollars et le gouverneur de province est le porteur politique du projet.


Par ailleurs, la signature de ce protocole d'accord réjouit la dynamique chute Mbombo, une structure des jeunes qui milite pour l'électrification de la ville de Kananga.


«Nous saluons la signature de ce protocole d'accord. Aujourd'hui, le Kasaï-Central n'a pas le courant électrique, la solution palliative, c'est le barrage de Mbombo. Nous attendons de deux institutions le pragmatisme afin que ce qui est dit comme théorie soit mis en pratique.», a fait savoir Clément Katabua de la Dynamique Chute Mbombo.

Tout en se réjouissant aussi de cet accord, la nouvelle société civile congolaise craint de voir ANSER ne rien faire comme c'était le cas avec l'électrification de la ville avec les centrales solaires.


«Ce que nous pouvons demander à ANSER, c'est d'être véridique dans sa manière de faire les choses. Vous savez quand ANSER est venu au Kasaï-Central, il a promis de nous construire les centrales solaires pour alimenter la ville de Kananga, aujourd'hui plus d'une année, nous n'avons jamais vu ces centrales solaires être construites. Nous avons encore plus peur quand nous voyons ANSER se lancer dans la construction de la centrale hydroélectrique Mbombo.», craint Albert Ngalamulume, coordonnateur de NSCC au Kasai-Central.

Notons que la ville de Kananga fait face au manque d'électricité, et pour pallier ce problème, il a été initié la construction du barrage de Katende, qui, depuis plus de 5 ans après, les travaux n'ont jamais finis.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page