top of page
  • Photo du rédacteurJeancy Ngoy

Nord-Kivu: Sous l'emprise de l'insécurité, aucune nuit sans assassinat à Goma!



✍️ Par Emery Tayivisa



Depuis la semaine dernière, plus d'une vingtaine des personnes ont été tuée en ville touristique de Goma, au Nord-Kivu en République Démocratique du Congo.


Le dernier cas en date, est Celui de Monsieur CIBO Resident du Quartier Ndosho(CCLK) assassiné la soirée du jeudi 18 avril par des hommes vêtus en tenue semblable à celle des militaires et porteur d'armes.


Selon nos sources, la victime revenait du boulot et se rendait à son domicile. Ces bandits courent encore dans la nature.



La matinée de ce vendredi 19 avril du côté de Virunga près de la station Kisirani, un corps sans vie à été découvert, révèlent nos sources dans ce coin de la ville.


Face à cette insécurité grandissante dont les autorités ne sont plus à même de contenir estiment certains analystes dans l'opinion publique à Goma, il est maintenant temps de mettre terme à l'Etat de siège qui n'apportera pas une solution à cette insécurité grandissante.


Dépassés par les évènements, une autre opinion estime elle qu'

"Il est impérieux de quitter chaque fois son domicile après avoir rédigé son testament, car à n'importe quel moment ont reste candidat à une mort précoce suite à cette insécurité "



Pour rappel, l'autorité urbaine le commissaire superieur principal KAMAND Faustin, a dans l'une de ses dernières sorties médiatiques, attribué ce phénomène aux infiltrés qui seraient déjà déployés dans la ville pour déstabiliser l'entité et créer la terreur au sein de la population.


Citant nommément le M23/RDf comme tirreur de ficelle, le Maire de la ville en avait appelé à la vigilance.

18 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page