top of page
  • Photo du rédacteurBobo Bolia Trésor null

Nord-Kivu : Musoki Stany brise les stéréotypes de la société pour gagner son pain quotidien!




✍🏼 Par Emery Tayivisa



Ce père de famille vivant au village kasenyi, groupement munigi, en territoire de nyiragongo au Nord-Kivu fréquente plusieurs rues de nyiragongo et de la ville de Goma en vendant des bananes et des avocats sur un plateau.

Ce métier attribué abusivement aux femmes par certaines personnes à Goma et environs, fait scolariser ses enfants et donne du pain à la famille de ce brave homme. Confie -t-il.


Trois fois ratant de diplôme d'Etat, cet. ancien élève de l'institut Rubare et Ntamugenga dit avoir entrepris ce commerce il y a de cela 10 ans.


"Ça c'est le boulot avec lequel je vie , je ne le méprise pas parce que je l'exerce. Des stéréotypes n'ont jamais manqué mais ça ne me préoccupe pas " révèle KAMBALE STANY.

Et de poursuivre que le début n'était pas facile.

"Quand j'ai quitté mon village pour m'installer à Goma, nombreux parmi ceux qui me connaissent croyaient que j'ai décroché un bon emploi en ville. Ils ne pouvaient pas imaginé que c'était pour exercer ces genres de boulots que j'ai migré vers Goma. Au vrai, c'était pour ça que je suis venu. Je leurs explique que c'est ce boulot qui me fait vivre à Goma. Il s'agit de manger ou de me payer le loyer à l'époque c'est l'unique source de mon Revenu " Raconte Monsieur MUSOKI STANY.

Parlant de sa politique de commerce, notre interlocuteur indique qu'il reste toujours propre et courtois en vers sa clientèle.


"Oui pour certains ça c'est un boulot méprisant mais pour moi, c'est un travail. Je me force d'être physiquement Propre et courtois envers mes clients façon pour moi de les stimuler à acheter mes produits"

Évoquant l'aspect économique par rapport à son travail, MUSOKI STANY laisse entendre que son boulot lui à déjà procuré une parcelle où il vit actuellement avec sa famille.


Prodigant ainsi conseil aux jeunes Gomatraciens,KAMBALE STANY pense qu'au vu de la situation économique du pays, l'entrepreneuriat doit figuré parmi les priorités.


"Si vous avez étudié c'est bon mais il ne faut pas négliger les petits boulots. Fait un effort d'apprendre même un métier manuel.Dans le cas où vous manquez un emploi, vous compterez sur cette connaissance Pour gagner la vie sans problème "

Conclut KAMBALE MUSOKI STANY.

34 vues0 commentaire

Comments


bottom of page