top of page
  • Photo du rédacteurJeancy Ngoy

Les nouveaux animateurs du comité de la jeunesse de l'Ass C Nande/kyaghan Goma prennent la fonction








✍️Par Emery Tayivisa

Élu depuis le 10 septembre de l'année en cours, c'est ce dimanche 19 novembre que le nouveau comité dirigeant de la jeunesse piloté désormais par katembo MAKUTA Jules, suppléer par ses acolytes, ont pris le bâton de commandement. 


La cérémonie d'investiture a été présidée par le président de cette association monsieur Kambale KAVITI Herman en présence des plusieurs membres des "malambo et viharo" venu des quatres coins de la ville. 

L'occasion faisant le larron, les vieux Sages dit "vashakulu" ont prodigué des sages conseils à l'équipe entrante.


Au cours de cette mandature de 3 ans, KATEMBO MAKUTA JULES se fixe des objectifs étalés sûr cinq piliers qu'il considère comme cheval de bataille. À l'occurrence : l'unité de la jeunesse de l'association culturelle Nande/kyaghanda, la Franche collaboration entre les jeunes et vieux de la communauté, le patriotisme, la création d'un cadre d'apprentissage de la langue Nande et son patrimoine, pour n'est cité que ceux-ci.


" Je remercie les vatunga qui ont participé. Ils ont laissé leurs occupations et ont été là." Dit il.

Et de poursuivre


" Nous nous avons déjà le pouvoir, aujourd'hui nous, c'était l'investiture et la remise reprise avec le comité sortant de la jeunesse." 


Makuta Jules et son équipe résument leur programme à 5 lignes à ce terme.


Premièrement, nous avions une jeunesse qui n'avait pas de bureau, on se dit qu'il nous faut un bureau. 45 jours après les élections, on n'avait pas eu un bureau.

Deuxièmement c'était l'unité, la réunification des (malambo) ce que nous appelons des (viharo) c-à-d là où Les jeunes se réunissent.


Troisièmement, c'est la collaboration directe avec les vieux. La jeunesse n'est pas une structure qui est en dehors de l'AS N kyaghanda,


Quatrièmement, c'est d'avoir les activités d'encadrement des jeunes. Il faut que les jeunes se sentent être encadrées par des activités qui vont nous aider pour la production de quelque chose qui va rester dans la caisse.

Et cinquièmement, créer une école pour la formation. Il faut que les jeunes connaissent la culture Nande. Il faut que les jeunes aient des activités qui vont nous aider pour savoir la langue, savoir aussi les patrimoines de la communauté Nande. Il faut qu'ils soient formés sur le patriotisme, qu'ils savent défendre leur nation ".


Au prix de la bravoure dont elle a fait montre, madame Adeline MASIKA affectueusement surnommé la Jeanne d'Arc de la communauté, Pour avoir piloté deux fois la commission électorale indépendante Au sein de l'association culturelle Nande/  kyaghanda et ce sans incident, Elle a été primé par un brevet de mérite chose qu'elle n'a pas manqué a exprimé car dit Elle " ça été pour moi Une surprise"




22 vues0 commentaire

Kommentarer


bottom of page