top of page
  • Photo du rédacteurBobo Bolia Trésor null

Ituri : le Général Major Cirimwami conscientise la population iturienne dans la culture de la paix



✍️ Par Olivier Bahemuka



Dans son adresse à cette population à Bambu, une entité située dans le groupement yalala, secteur de walendu Djatsi à Djugu, province de l'ituri, le général major Cirimwami Peter, Commandant de la 32ème région militaire, a rappelé que, les animateurs de l'état de siège en ituri sont venu accompagner les ituriens à faire la paix.

'' Je vous rappelle que les autorités provinciales que nous sommes, nous venons accompagner les ituriens à faire la paix. Ce n'est pas nous qui venons faire la paix''.

Poursuit-il:


'' Parce que, même si nous déployons un millier des militaires, si les ituriens ne veulent pas la paix, il n'y en aura pas. Et donc, nous devons nous engager à faire la paix et c'est de cette paix que viendra le développement», peut-on auditionné dans des propos recueillis par legend-news.net le weekend dernier lors de la cérémonie de remise des engins confisqué par les groupes armés dans le territoire de Djugu en ituri.

Par ailleurs, plusieurs personnes se sont déplacées à cause de la guerre que les groupes armés ont imposée, qui pour le général major Cirimwami Peter, est une perte totale pour la République.

'' Aujourd'hui nous avons 1.600.0000 personnes déplacées, vous vous imaginez ce que ça représente comme perte?'', s'interroge-t-il.

À lui d'ajouter :


'' Nous avons maintenant les enfants de la rue, on me dit que c'est un phénomène nouveau au niveau de l'ituri. Tous ces déplacés ont déversé leurs enfants dans la rue parce que ces enfants ne vont plus aux études et c'est malheureux pour nous. Que vont devenir ces enfants après 10 ans ? Ça signifie que l'ituri va reculer sur le plan intellectuel, de développement et cela ne va pas nous faire avancer», a conclu le commandant de la 32ème région militaire.

Il sied de rappeler qu'après la signature du protocol d'accord d'Aru, une feuille de route a été mis sur pied pour des actions concrètes validant les engagements pris, parmis lesquels, la restitution des biens et matériels saisis par les uns et les autres au cours des incidents enregistrés entre ces groupes armés avant ce dialogue d'Aru.


Il faut aussi rappeler que la cérémonie du week-end dernier à Bambu, est la matérialisation de ce pacte, symbolisant la cohésion sociale et la cohabitation pacifique entre communauté iturienne pour une paix durable.

459 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page