top of page
  • Photo du rédacteurBobo Bolia Trésor null

Forum Russie-Afrique : Poutine se dit prêt à aider les Africains, une provocation pour l'Otan ?


✍️ Par la rédaction



C'est une opération-séduction réussie pour le président de la fédération de Russie.


Au total 16 Chefs d'Etat , autant de chefs de gouvernement et des centaines de chefs d'entreprise africains ont fait le déplacement de la capitale culturelle russe pour participer au deuxième forum Russie-Afrique et à l'expo russo-africain.

C'est par une acclamation frénétique de plus de 3000 participants que le président Poutine a fait son entrée dans la salle de plénière pour son allocution d'ouverture.


Tout sourire, Vladimir Poutine a d'entrée de jeu, salué les nombreux participants qu'il a qualifié d'amis.


Dans une allocution d'une dizaine de minutes, le président russe a balayé toutes les accusations formulées contre lui sur l'approvisionnement en denrées alimentaires sur le continent noir et réaffirmé sa volonté d'entretenir un partenariat solide avec le continent africain dans plusieurs domaines.

"Nous sommes prêts à développer une coopération dans les domaines notamment commerciaux, technologiques, éducatifs, infrastructurels... Pour renforcer le bien-être de nos concitoyens et résoudre les problèmes les plus urgents ", a dit en substance le président Poutine.

Le président russe a dit reconnaître "l'important potentiel de l'Afrique."


Au sujet des sanctions économiques notamment sur le commerce des céréales, le président russe a fustigé une situation paradoxale, selon ses propres termes.


Premier producteur du blé, loin devant l'Ukraine, a dit le président Poutine, la Russie va distribuer gratuitement 50 000 tonnes de blé en Afrique principalement au Burkinafaso, au Mali, en RCA et en Érythrée.


Avec un chiffre d'affaires de 18 milliards USD du commerce entre la Russie et l'Afrique, la fédération de Russie se présente en partenaire privilégié du continent noir.


Vladimir Poutine a rappelé l'intervention humanitaire de son pays en faveur de l'Afrique particulièrement pendant la période de la pandémie à Covid-19.


La Rdc, a-t-il rappelé, a bénéficié de plusieurs laboratoires mobiles pour faire face à cette maladie.


" Nous sommes prêts à vous assister ", a encore lancé le président russe devant une assistance acquise à sa cause .

Il s'est montré prêt à partager l'expérience technologique russe à travers des formations in situ.


De manière générale, le président Russe s'est montré pragmatique à travers un offre de service qui répond à la demande africaine.


Il a invité les athlètes africains à participer au festival international de sports universitaires organisé en 2024.


Porte-voix du continent, Azali Asoumani , président de l'union des comores et président en exercice de l'Union Africaine a reconnu que la Russie est une puissance mondiale active en Afrique et un partenaire privilégié pour son continent.

"L'Afrique veut un partenariat mutuellement bénéfique avec la Russie ", a déclaré M. Asoumani .

Il a fait savoir que l'Afrique veut renforcer le partenariat public-privé avec la Russie et reconnu que ce pays peut aider le continent à diversifier son économie.


Face aux sanctions imposées à la Russie, le président de l'UA a plaidé pour un accord pour sauver l'Afrique et pour une place permanente du continent noir au sein du conseil de sécurité de l'ONU.


À l'expo forum, la Russe a exposé ce qui fait d'elle une puissance incontestable.


Du matériel de guerre au parc industriel agricole, la Russie a exposé tout ce qui intéressait l'Afrique dans différents domaines.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page