top of page
  • Photo du rédacteurlegendnews22

Culture : Avant le stade des martyrs, Ferré Gola doit prouver en côte d'ivoire




Le chanteur congolais, Ferre Gola, s'apprête à inscrire son nom dans la liste des musiciens qui ont presté en solo dans le temple mythique du football congolais et qui compte plus de quatre-vingts mille places assises.


Après plusieurs rumeurs annonçant le report de l'événement, désormais palzuria va bel et bien prester au stade des Martyrs.


On ne peut sillonner à travers la ville sans voir des banderoles, calicot, affiches annonçant le méga concert de Jésus des nuances.


Ce concert au grand lubulu aura une saveur particulière , parce que ça sera pour toute la première fois en vingt-cinq ans de carrière musicale que Ferré Gola livrera une grande prestation dans un stade qui est parmi le cinq grands d'Afrique.


Connaissant le défi de l'événement, le padre promet de ne pas décevoir les amoureux de la bonne musique en général et en particulier ses fanatiques appelés communément :"les golois et les Gladiators".


Par ailleurs avant cet événement de grand envergure le chanteur congolais va donner un avant-goût en Côte d'Ivoire où il va se produire du 29 au 30 avril prochain à l'occasion du festival de musique urbaine d'anoumabo qui aura lieu du 25 au 30 avril.


Le groupe musical Jet 7, de Hervé Gola Bataring reste très déterminé pour ce grand rendez-vous, en dépit de la dure épreuve qu'il traverse suite à la mort de l'un de leur, Guy Gola qui est décédé lundi 17 avril dernier à Kinshasa, au terme d'une longue maladie.


*Ferre Gola, l'un de l'icône de la Musique Africaine*




Natif de la commune de Ngiri-Ngiri, le padre débute sa carrière au sein de Wenge Musica BCBG 4×4 tout terrain.


Après dislocation de celui-ci, il décide de rejoindre le Wenge Musica maison mère de Werrason où ils ont eu à livré un concert au stade des Martyrs au début des années deux mille.


En 2004, avec Bill Clinton Kalonji et J.D.T. Mulopwe, il fonde le groupe Les Marquis de Maison-Mère et signe trois titres, dont le tube 100 kilos sur leur premier et unique album Miracles.


En 2005, il intègre l'orchestre Quartier Latin de Koffi Olomidé. Avec ce dernier, il chante en duo sur le remix de la chanson Silivi et signe le titre Insecticide dans l'album Danger de mort paru en 2006.


La même année, Ferre Gola commence sa carrière en solo et dévoile son premier album Sens Interdit la même année.


Accompagné de son ascension, Nikaboronina a eu à prester dans des salles mystiques tant en Afrique qu'en Europe.


On peut citer notamment : le Zénith de Paris, Ciné Atlantico, Sofitel hôtel ivoire , palais de congrès d'Abidjan,etc.




✍️ Joël Tshimanga

17 vues0 commentaire

コメント


bottom of page