top of page
  • Photo du rédacteurJeancy Ngoy

Christian Kitungwa exprime sa compassion aux victimes du naufrage du lac tanganyika,


✍️Par le gèneral Ipako



Ayant appris la nouvelleu du naufrage du bateau M/V Maman Benita sur le lac Tanganyika, cet incident naval a arrêté les vies de plus ou moins 24 personnes portées disparues. l'élu de Kalemi, l'honorable Christian Kitungwa Muteba, a été profondément touché.


Très chagrine de cette nouvelle, le magufuli du Tanganyika n'est pas resté taciturne et à exprimer sa compassion via son compte officiel X, ancienne appellation Twitter,



« c'est avec régret que je viens d'apprendre la disparition des plusieurs personnes dans les encablures du lac Tanganyika suite au naufrage du MV Mama Benita le samedi 6 avril 2024. J'adresse ma compassion à toute la population du Toin-Galica et présente mes sincères condoléances aux familles des victime. Cette tragédie des trous doit interpeller les autorités internationales et provinciales sur l'amélioration des conditions sécuritaires sur la navigation des Notre-Lac.» le twitte de Christian Kitungwa Muteba, député national de Kalemie


Selon des sources concordantes, un vent violent est à la base de cette tragédie

Au moins 24 personnes sont portées disparues, le naufragee à eu lieu au large du territoire de Kalemie. Cependant, jusque dimanche soir, il était difficile d’établir un bilan clair de ce naufrage car les noms de certains passagers ne figurent pas sur le manifeste, indiquent des sources sur place.



D’après le manifeste qui circule sur les réseaux sociaux et dont le commissaire lacustre confirme l’authenticité, 25 passagers ont pris place à bord du bateau ainsi que quelques membres d’équipage.


Parmi les passagers figurant sur le manifeste, il y a 16 Congolais et 9 étrangers dont 4 Chinois, 4 Tanzaniens et 1 Kenyan.


Des sources portuaires précisent que le bateau, en provenance de Kigoma en Tanzanie, se rendait à Kalemie et était chargé de marchandises. Les mêmes sources renseignent que l’embarcation a coulé entre l’ile Bilila et la localité de Kabimba dans le territoire de Kalemie.



D’autres sources signalent que sur le bateau, il y aurait au total une quarantaine des passagers dont certains ne figurent pas sur le manifeste. Les mêmes sources indiquent qu’un rescapé de nationalité chinoise a été secouru par des pêcheurs du village Rwakwe au nord de Kalemie. Ce rescapé a été acheminé à Kabimba.


Une délégation conduite par le ministre provincial de l’Intérieur du Tanganyika se trouve sur le lieu du drame pour diriger les opérations de recherche.


4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page