top of page
  • Photo du rédacteurBobo Bolia Trésor null

Affaire Kidnapping en RDC : Un journaliste kasaïen monte au créneau


✍️ Par la rédaction



Au lendemain de l'observation du phénomène "Kidnapping" en République Démocratique du Congo, plus particulièrement à Kinshasa la capitale, plusieurs personnalités tant civiles que politiques hausse le ton pour dénoncer cette pratique ignoble qui dérange la vie de plusieurs familles congolaises.

Au-delà de Kinshasa, cette pratique de Kidnapping bat également son plein dans la ville de kananga, province du Kasaï central.


Inquiet de la situation qui a déjà coûté la vie à deux citoyens dans la ville de kananga la semaine dernière, le journaliste Félix MULUMBA KALEMBA, correspondant de legend-News.info au Kasaï monte au créneau pour dénoncer ces actes et demande aux autorités de la ville de prendre des dispositions idoines quant à ce.


Félix MULUMBA KALEMBA s'indigne du fait que c'est dans la capitale congolaise Kinshasa où ce phénomène avait pris de l'ampleur avec les petites voitures modèle ketch mises en ligne pour le taxi.


« Après la ville province de Kinshasa, c'est le tour de la ville de Kananga qui reprend avec le système *"bomba Bana"*, qui provoque même des morts des paisibles citoyens ! Cas pour un jeune homme tué par balles par la police garde de la commune de Katoka et un pauvre musulman qui, Aujourd'hui, soufre à l'hôpital prêt même de mourir à cause de cet acte», a-t-il fait savoir.


Par ailleurs, ce correspondant du média en ligne Légende-news.info et journaliste sur la radio Top Kasaï FM station de Kananga pointe du doigt accusateur le bilan rendu par le gouverneur de province dernièrement, sur l'état du kasaï-central.

«C'est juste après le discours du gouverneur de la province John KABEYA sur l'état de la province que différents actes de vandalisme ont commencé à s'observer sur la ville. Notamment les cas de vol et actuellement, c'est le *Kidnapping*. Donc, que le gouvernement prenne des dispositions à ce sujet », a conclu Félix MULUMBA KALEMBA.

Rappelons que depuis le phénomène Kidnapping en RDC, la ville de Kananga a enregistré plus de deux morts notamment le jeune garçon tiré par balles à Katoka et une femme prétendue auteure de ce même cas qui a été tabassé dans la commune de Nganza et a rendu l'âme.

46 vues0 commentaire

Comments


bottom of page