top of page
  • Photo du rédacteurlegendnews22

63e anniversaire de l'indépendance de la RDC , Clément MUTELA TSHIPAMB dresse un bilan mitigé




✍️Par Félix MULUMBA KALEMBA depuis Kananga



À l'occasion de la célébration du 63eme anniversaire de l'indépendance de la RDC, un membre de la société civile et activiste des droits de l'homme réclame une méditation en cette journée par les congolais, pour les crimes commis contre l'humanité et violation des droits de l'homme .

Selon Clément MUTELA TSHIPAMBA, un constat amère est observé quant à l'autonomisation de l'être congolais sur la politique publique, sur l'environnement ainsi que le social du peuple car, ajoute-t-il, datant de 1960 à 2023, avec ces changements qui ont eu à la têtê du pays dans differents régimes passés, aucune réaction positive n'est observéé.


« Actuellement, tout ce qui se déroule malsainement au pays: massacre, tueries, banditisme, violences... sont les œuvres des ennemis, voulant vendre notre patrimoine riche en couleur. Chacun d'entre eux a pris l'audace de prendre le pays en otage comme si c'etait une parcelle privée», a-t-il déclaré.

Il invite par ailleurs le gouvernement tant central que provincial à matérialiser la devise du feu Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA *"le peuple d'abord"*, visant à lutter contre la discrimination, violation des droits humains, l'esclavagisme, la dictature en perénnisant la promotion et protection des avantages de chaque individu.


Enfin, il lance un appel à tout congolais qui aime son pays à pouvoir de loin ou de prêt s'aligner derrière la vision de Felix TSHISEKEDI qui, selon lui, milite pour la rénovation positive du pays biaisé il y a tant des décennies par des gens qu'il qualifie des prédateurs.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page